La nouvelle campagne insolite AIDES : « Pas de préservatif, pas de sexe »

codom-sex

Accoutumée des campagnes un brin décalées et provocatrices, l’association AIDES s’est liée à TBWA/Paris, pour le lancement de sa campagne contre le Sida, rappelant à tous l’intérêt de se protéger.

« Pas de préservatif, pas de sexe », tel est le slogan de la nouvelle campagne de l’association AIDES, qui ne risque pas de passer inaperçu. Déclinée en 4 films, la campagne met en scène des personnes nues, en action… En effet, chacun s’occupe comme il peut: ateliers petits pois, tricot, perles ou encore puzzle! Autant d’activités plus jouissives les unes que les autres… pour qui veut bien le croire! Un message concis qui donne d’emblée la couleur sur le genre d’activités à envisager, si vous n’avez pas de préservatif.

vih-preservatif-aides

A l’instar des campagnes 2013, interpellant surtout les adolescents, cette nouvelle plateforme 2014 « Pas de préservatif, pas de sexe », vise cette fois les adultes. Et pour cause, la cible la plus exposée au risque du VIH est celle des plus de 50 ans, dont la proportion dans les nouvelles découvertes de séroposivité a largement augmenté depuis 2009.

AIDES est la première association de lutte contre le Sida en France et en Europe. Véritable acteur engagé contre le virus, AIDES se mobilise depuis maintenant 30 ans en proposant des permanences de dépistage gratuites et en consacrant une grande partie de son activité, à la prévention.

La campagne a été lancée le 20 Octobre en télé (TF1, Stylia, Canal+, Planète, Jimmy, Planète A&E, Infosport etc…) et en affichage.

Du côté du digital, les outils utilisés sont toutefois peu nombreux. L’association communique sur sa page Twitter en dévoilant la campagne print, accompagnée du site aides.org et du #NoSex. Les tweets comportent à certains moments, un lien vers la chaîne Youtube qui renvoie vers les 4 spots de la campagne.

A l’heure du digital et de l’innovation, il est important de se poser ces questions : n’y a-t-il pas d’autres façons de diffuser un tel message? Les entreprises ont-elles tendance à orienter leur communication digitale vers la seule utilisation des réseaux sociaux les plus connus, que sont Facebook et Twitter? Le hash-tag, ne peut suffire à lui seul, à créer un réel engouement du public pour un message provenant d’une campagne de communication aussi impactante.

 

Melanie Setbon
Rigoureuse, organisée, créative et non… je ne suis pas une arnaque !
Melanie Setbon

A propos Melanie Setbon

Rigoureuse, organisée, créative et non... je ne suis pas une arnaque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.