Digital Detox : nouvelle tendance ?

digital-detox1

On connaissait la detox de printemps, mais aujourd’hui c’est un nouveau phénomène qui émerge : le digital detox. Né aux Etats-Unis, ce concept fait de plus en plus d’adepte en France. Explications

Le digital detox, c’est quoi ?
A l’heure où les réseaux sociaux, applications et autres usages numériques envahissent notre quotidien, certaines personnes choisissent à l’inverse de se « déconnecter ». Une sorte de « désintoxication numérique », un besoin physique et mental de tout débrancher afin de se ressourcer.

En effet, les français sont accros à leur smartphone puisque 58% d’entre eux en possède un. Plus important encore, 68% de la population consulte Internet chaque jour et 41% d’entre eux déclarent ne pas pouvoir se passer d’Internet plus de 3 jours. Des chiffres qui démontrent bien l’importance et la presque nécessité des réseaux sociaux et plus généralement d’Internet dans le quotidien.

Paradoxalement, 62% des français souhaitent « se déconnecter », couper avec cette digitalisation omniprésente dans nos vies. Inconsciemment, cette politique du « toujours connecté, toujours disponible » génère stress voire même une fatigue psychologique. Et pourtant, malgré cela, ce n’est pas toujours si simple d’y parvenir. C’est pourquoi, certains lieux proposent des séjours « digital detox » afin de revenir à l’essentiel en quelque sorte. C’est le cas par exemple du Château La Gravière près de Bordeaux ou encore l’hôtel spa Les Célestins à Vichy. Là-bas, smartphone, tablette, ordinateur sont enfermés le temps du séjour. Seul un kit muni de livres, jeux, stylos et papiers est donné aux visiteurs ; l’opportunité de couper, de se ressourcer et d’apprendre à vivre sans ces accessoires digitaux. Attention tout de même ; il ne s’agit pas de se déconnecter pour mieux se reconnecter mais de savoir prendre du recul face aux situations, préserver sa santé en apprenant à mieux profiter de l’instant présent.

Les entreprises cèdent peu à peu au phénomène…

On le sait, aujourd’hui, la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est de plus en plus mince. Nombreuses sont les personnes qui n’arrivent plus à débrancher. C’est un fait, puisque près sept salariés sur dix sont sollicités par leur entreprise en dehors de leur temps de travail. C’est pourquoi, certaines marques choisissent de créer des zones sans WI-FI comme Kit-Kat par exemple. Volkswagen a, quant à elle, permis à ses employés de désactiver leur connexion au mail sur leur téléphone mobile afin de ne pas être joignable 24 heures sur 24 et surtout en dehors des heures de travail pour ainsi faire une réelle scission entre la vie professionnelle et personnelle et être plus performant au travail. Enfin la marque de bière Amstel propose des casiers où chacun peut déposer son téléphone portable pour la soirée. Le consommateur se voit remettre une clé avec un coupon qu’il peut par la suite échanger au bar contre une bière gratuite.

Le digital detox, un marché florissant ?

La start-up Saent s’est lancé sur le marché du « digital detox » en créant un bouton connecté afin de se déconnecter. Ce bouton permet à l’utilisateur de bloquer ses notifications, réseaux et applications afin de travailler efficacement. Il est également possible de paramétrer le bouton en fonction de ses exigences afin de trouver le bon rythme de travail. Une idée qui devrait intéresser les marques souhaitant prendre soin de leurs employés…

Alors prêt à sauter le pas et tenter le « Digital detox » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.