Des applis pour donner sans débourser (ou presque)

Toute la semaine j’ai entendu dans un grand média français « il fera un froid glacial aujourd’hui » et c’est bien au chaud chez moi, les pieds dans mes pantoufles que je pense à ceux qui meurent de froid dehors. C’est un peu glauque comme début mais c’est aussi la réalité et ça ne devrait pas exister. Heureusement la générosité ne se perd pas et au contraire, elle prend une autre forme. Derrière nos smartphones, on ne peut plus dire « donner c’est compliqué », « donner ça coûte ».

La cause environnementale était le sujet de mon précédent article, je vais cette fois-ci vous parler de don. L’idée de cet article m’est venue après avoir passé deux jours chez Numa. Un espace de co-working où l’on fait également de l’accélération de start-up. Il se trouve dans le quartier « sentier » du 2ème arrondissement ; le rez-de-chaussée est libre et gratuit, on peut s’y installer pour travailler et rencontrer des gens intéressants. D’ailleurs, j’y ai rencontré des membres de la start-up Goodeed, un beau projet altruiste. Je vous présente rapidement 3 applications qui changeront votre façon de voir le don !

 

Goodeed, donnez en regardant de la pub

Goodeed c’est quoi ? Une start-up à l’origine d’une application du même nom, qui permet de faire des dons en regardant de la publicité et cela sans donner d’argent. Emballée par l’idée, j’ai téléchargé l’application et j’ai commencé à donner, sans débourser 1 centime ! Pour ce faire, ils transforment les budgets publicitaires en dons. C’est donc en visionnant 3 publicités de 20 secondes par jour, que j’aide à planter des arbres en Inde, à éradiquer la polio au Tchad et à nourrir des étudiants Kényans. Si ça ne fait pas du bien au moral ça ! En termes de business modèle, ils reversent 80 % des sommes collectées à des associations et le reste permet de faire vivre le projet. C’est à la portée de tous !

 

C’est bon esprit : vendez et reversez une partie de vos gains pour soutenir une cause

C’est en assistant à un #eventpluggers, organisé par la promotion 2016 du MBA stratégie et communication digitale de l’IICP (Institut International de la Communication de Paris), que j’ai connu cette application. Le concept de l’application est simple, revendez tout ce dont vous n’avez plus besoin et reversez un pourcentage de vos gains à une cause de votre choix parmi les partenaires de la plateforme. La somme donnée est au minimum de 10 euros, mais en compensation vous pouvez défiscaliser votre don. C’est du gagnant-gagnant !

 

ShareTheMeal, ou comment nourrir un enfant pour un jour avec 40 centimes

40 centimes c’est moins que la baguette que vous achetez tous les jours. Qui a dit qu’éradiquer la faim dans le monde était impossible, quand il existe plus de 2 milliards de smartphones dans le monde ? ShareTheMeal, est une initiative du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM). Avec cette application on peut donner en fonction de ses moyens, facilement en quelques clics et on est informé de l’endroit où les repas sont distribués. C’est à ce jour plus de 10 millions de repas financés.

 

Enfin, faites vos recherches Internet et donnez en même temps !

Si vous ne les avez pas encore installés sur vos ordinateurs et smartphones, téléchargez Ecosia et Lilo, deux moteurs de recherche où chaque requête sur Internet permet de financer la plantation d’arbres (au Pérou, au Burkina Faso et à Madagascar) et de soutenir des projets sociaux (environnement, logement, santé, éducation, animaux etc…). Pour en savoir plus, lisez l’article COP22, on participe ! Objectif, améliorer son empreinte carbone digitale.

Pour faire connaître ces différentes applications, n’hésitez pas à partager l’article. Ce sont les petits gestes mis bout à bout qui font de grandes choses, alors merci d’avance !

Marina Alves
Engagée et sociable, toujours en progrès, j’aime travailler en équipe, notamment sur des problématiques de communication digitale. Les sujets qui me touchent au quotidien sont la culture, l’environnement et les actions d’entraide.
Marina Alves

A propos Marina Alves

Engagée et sociable, toujours en progrès, j’aime travailler en équipe, notamment sur des problématiques de communication digitale. Les sujets qui me touchent au quotidien sont la culture, l’environnement et les actions d'entraide.

Un Commentaire

  1. Cool ! Merci pour les infos. Je connais Sharethemeal. Bon application !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.