Marina Alves

« Don’t worry, be happy ! »

– Bobby McFerrin

Photo Marina ALVES promo 2017

Marina ALVES

Pourquoi le digital ? Parce qu’on ne s’ennuie jamais ! On apprend sans cesse, des innovations sortent tous les jours et je ne me vois plus vivre sans. Pour ma part, travailler dans la communication s’est imposé peu à peu au fil de mes expériences, toujours en alternance.

Après deux ans en droit, je me suis orientée vers un BTS Assistant Manager. Durant celui-ci, j’ai pratiqué l’événementiel quotidiennement. C’est ainsi que je suis entrée dans le monde des communicants. Par la suite j’ai enchaîné avec une licence européenne en communication et, la passion m’ayant gagnée, j’ai poursuivi sur un master en communication des entreprises. Me voilà désormais en MBA stratégie et communication digitale !

Quelle est ta campagne préférée ?

Je dirai « Noemi : Les yeux d’un enfant » créée par l’agence Leo Burnett France pour l’association Noémi parce que c’est une campagne qui m’a vraiment touchée. Elle me fait passer par plein d’émotions différentes en deux minutes et je trouve donc la balance très bien faite. Elle aborde un sujet profond avec une certaine légèreté émouvante.

Quel est ton slogan ?

« Ne fait pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse » parce que je m’efforce au quotidien d’être quelqu’un de juste et de ne pas porter de jugements qui ne soient pas constructifs. La tolérance et la bienveillance sont des valeurs, qui à mon sens, se perdent.

Comment définirais-tu ta personnalité ?

Je suis quelqu’un de dynamique, très sociable, à l’écoute et curieuse. Dans le travail je ne compte pas mes heures et je cherche à progresser. Aussi, je suis indécise et exigeante envers les autres, mais encore plus envers moi-même.

Quelle est ta passion ?

J’en ai plusieurs, haha ! Les voyages et la culture. Si je pouvais, je visiterai tous les pays du monde parce que la planète terre est belle de sa diversité. Je suis née et j’ai grandi dans un environnement multiculturel et je me rends compte que la culture est constamment présente. Il ne se passe pas une journée sans que je ne la perçoive, et ce dès le matin, que ce soit le street-art près de chez moi, la musique dans mes écouteurs, le livre que je tiens à la main dans le bus ou l’odeur épicée de la cuisine de mes voisins quand je rentre le soir.

Quel a été ton challenge professionnel le plus stimulant ?

Studywork, une start-up spécialisée dans l’orientation post-bac, nous a lancé un challenge de communication en février 2016. Il s’agissait de réaliser en une semaine, une recommandation stratégique opérationnelle en conditions d’agence. Avec mon équipe nous avions une stratégie en béton grâce à un travail acharné, tellement, que la veille de la présentation je n’ai pas dormi pour que tout soit parfait. Le travail a payé puisque nous avons fait partie des gagnants. Ce qui m’a marqué ce jour-là c’est le compliment de la CEO de Studywork, Delphine Le Serre. Nous avions réalisé un travail de pro, digne d’une agence… Quoi de mieux pour gagner confiance en soi ?

Marina Alves
Engagée et sociable, toujours en progrès, j’aime travailler en équipe, notamment sur des problématiques de communication digitale. Les sujets qui me touchent au quotidien sont la culture, l’environnement et les actions d’entraide.
Marina Alves

A propos Marina Alves

Engagée et sociable, toujours en progrès, j’aime travailler en équipe, notamment sur des problématiques de communication digitale. Les sujets qui me touchent au quotidien sont la culture, l’environnement et les actions d'entraide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.